J’ai vécu quelque chose d’assez unique aujourd’hui. Alors je me suis dit que j’allais vous raconter un peu ce qu’il s’est passé. J’étais dans une mauvaise optique, négative ce matin. Et je n’avais guère envie de parler à qui que ce soit. Je re-pensais à cet amour perdu et que je serais mieux seule dans mon coin. Mais évidemment j’ai des ami(e)s et une en particulier ne s’est pas arrêter à la bulle que j’avais mis autour de moi. Et en quelques mots, quelques instants elle m’a apaisé. Ces mots, ces gestes, sont écoute m’a littéralement apaisé. Toute la douleur que je ressentais sur le moment diminuait. Je me suis alors rendue compte d’une chose très importante. Quand quelque chose de mal nous arrive on oublie souvent, très souvent, les gens qui nous entourent. On oublie nos proches, ceux qui sont là depuis le début et pour encore un bon moment. Ceux qui vous supportent quand votre humeur est sombre et sont heureux quand vous illuminer de toute flamme. Ceux qui ne prennent pas la peine pour promettre mais qui montre tous les jours que les actions vaut milles mots. Ceux qui vous secouent quand vous n’êtes pas sur le droit chemin ou que vous partez trop loin. Ils vous rattrapent, vous remontre la véritable personne que vous êtes. Ceux-là sont précieux, d’un trésor si rare qu’on oublie et je trouve ça malheureux. Même si nous le voulons parfois nous ne sommes jamais vraiment tout seul. Il peut avoir des cas rares où effectivement quelqu’un est tout seul et encore j’ai une autre opinion pour ce débat.

S’enfermer dans une bulle n’est plus ma seule option, je veux me donner les moyens d’être heureuse. Je ne veux plus compter mon bonheur sur un être-humain mais sur toute les petites choses que la vie donne et que nous ne voyons plus. On dit que le bonheur est éphémère mais c’est parce que nous ne savons pas quoi en faire. Nous l’utilisons pas comme il se doit et donc on finit par le perdre. Ne te laisse pas abattre, il y a toujours une pensée positive dans toutes situations je t’assure. Et si tu as besoin de sourire, de te sentir libéré d’un poids, de pleurer également, si tu as besoin de faire le vide, assis-toi quelque part. Écoute une musique qui t’apaise, et écrit. Que tu saches écrire ou pas, ne t’en fais pas, juste écris ce que tu as en tête, le reste se fera. Et tu verras la délivrance que cela procure.

Bonne nuit ou journée.

  • 14h18k

#nowplaying Crowded Places – Banks.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s