pas sûre d’être claire, je ne suis pas stable ce soir

Qu’elle était belle cette nuit. Je t’assure, je n’ai jamais rien vu de tel. Elle enflammait toute la pièce entière. Tout ses gestes gracieux, doux. C’était une flamme qui brûlait de plus en plus à chaque mouvement qu’elle faisait. Plus personne n’osait bouger, tout le monde la fixait. Elle dansait, les yeux fermer. Elle dansait comme jamais, comme si plus rien de ce monde n’existait. Comme si tout lui glissait dessus, comme si elle n’était plus. Quelle perfection. Ses pieds frôlent le sol froid, ses bras bouge avec précision en rythme avec la musique. Son visage est paisible, ses traits distincts. Elle semble si paisible, heureuse en ce moment précis. Je la fixe, comme une étoile filante dans le ciel. Je la fixe et je souhaite voler avec elle. C’est un oiseau oublier. Elle ne portait pas grand chose. On aurait pu croire qu’elle s’est battue avant de venir sur la piste. Ses cheveux en bataille mais pourtant parfaitement assemblée. Elle ressemblait à un paradoxe en elle-même. Et une fois qu’elle s’arrête. Elle ouvre les yeux, elle atterrit sur Terre avec nous et elle me regarde. Avec un regard intense, mais dont personne ne pourrait véritablement comprendre le sens. Sauf elle. Une larme glissait sur mon visage, elle m’avait percuté, déchirer de part en part sans le vouloir. Elle a tendu sa main vers moi, et à son contact j’ai senti d’abord un vide. Puis une sorte d’euphorie, comme si j’étais sous codéine ou produits illicites. Mes pieds se sont mis à s’envoler en rythme avec elle. Et là, là nous étions deux personnes mais qu’une personne à la fois. C’était magique. La magie pure. Elle m’a transporté quelque part que je n’aurais jamais cru que ça pouvait exister. A la fin de cette soirée, elle a disparu. J’ai demandé à tout le monde où elle était passée mais personne ne me comprenait. Existait-elle réellement? Ou l’ai-je tout simplement imaginé? Cela, je ne le saurais jamais.

j’aimerais que tu me transportes ailleurs que sur cette planète, je t’aime toi qui as dérobé mon cœur fragile

  • 14H18k

#nowplaying Bored – Billie Eilish.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s