2016

J’ai l’envie d’écrire en cette nuit tardive. Je me sens si bien. Vous n’avez pas idées. J’ai vécu pas mal de choses. Me suis certainement perdue dans des mensonges, des choses mal. Je me suis posée des tonnes de questions. J’ai fais du mal à des personnes, ont m’en a fais du mal. Je voulais combler un vide. Mais je le faisais de la mauvaise manière. On veut tous combler ce vide, mais au lieu de le faire on l’agrandit encore plus en s’enfonçant nous-même dedans. Je ne me considère pas comme un grand écrivain. Je ne pense pas avoir un talent ou je ne sais quoi. Mais j’ai toujours eu cette envie d’écrire ce que je ressens. Tellement fort, que même les mots ne suffisent plus pour exprimer mes émotions. Mais je le fais quand même. Car d’une certaine manière c’est libérateur. Non. Cette année ne sera plus des textes dépressif. Des textes qui ne donne pas envie d’avancer. D’aller de l’avant. De grandir. Je n’ai plus envie, et ne suis plus cette personne. Les yeux de mon cœur ce sont ouvert. Ne critiquer pas ce que je compte dire là maintenant. J’aimerais qu’on respecte chacun ces croyances, et sa foi. Personnellement, j’ai d’une certaine manière rencontrer Dieu. Je suis née dans une famille chrétienne. J’ai toujours été baigné dedans. Mais je ne me sentais guère bien. J’étais perdue. Ne sachant pas qui je suivais, mes parents? Par obligations? Je faisais un faux-semblant pour satisfaire tous le monde. Mais au fond de moi je sentais que je n’étais jamais vraiment seule. Il était toujours là pour moi. Même quand je le repoussais et faisais comme s’Il n’existait pas. J’ai vécu des miracles. Rien qu’en 2014 quand j’ai eu mon accident de voiture. Quand on le voit de nos propres yeux, quand on le ressent. On ne peut pas l’ignorer. On ne peut pas. Je ne pouvais pas. Je suis heureuse grâce à Lui. Heureuse parce que j’ai retrouvée ma voie, ma voix. Je suis heureuse et je veux vous partager ma vie. Mes erreurs. Mes inquiétudes. Mes réussites. Je veux que cette année soit différente. Je veux un nouveau départ. T’as le choix aussi d’avoir un nouveau départ. Ce n’est pas simple. Je sais ce que sait d’être plus bas que terre, de vouloir mourir. Mais il y a tellement plus. Parfois, il faut juste avoir le courage d’ouvrir les yeux et d’être optimiste. Cela peut paraître idiot mais. Un peu de positivité dans vos phrases vous rend plus lumineux que d’être toujours négatif. Pour être heureux, il faut lâcher le passé. Avancer la tête bien haute. Etre positif. Et pour moi personnellement, avoir Jésus dans son cœur.

Bonne année mes lecteurs, je vous remercie d’ailleurs de prendre votre temps de me lire.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s